Togo : Le chef canton de Mango menace les Américains et les citoyens qui osent s’exprimer en public

Nambiema Tabi Zakar, le chef canton de Mango et larbin de Faure Gnassingbé n’a pas digéré que de paisibles citoyens osent exprimer leur point de vue sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles devant la commission de la tristement célèbre Awa Nana. Le jeune David Naya en a fait les frais. Il est actuellement menacé par ‘les gros bras’ du chef canton qui s’en prennent aussi à ses employeurs Américains de l’Hôpital de l’Espérance. Ces derniers font également l’objet d’intimidations et de chantage concernant une fréquence radio que les autorités togolaises devraient les accorder.

Source: Bill Emile Davolk

LAISSER UN COMMENTAIRE