La tournée nationale de Daboya vue par Me Yaovi Agboyibo

La tournée nationale de Daboya vue par Me Yaovi Agboyibo
Me Yaovi Agboyigbo, président du CAR

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
Le Comité D’Action pour le Renouveau (CAR) ne voit pas d’un bon œil la commission de réflexion sur les réformes politiques dont la gestion est confiée à Awa Nana-Daboya.

Pour le parti du « bélier noir », ladite commission est un subterfuge du chef de l’Etat F aure Gnassingbé pour éviter les réformes. A l’en croire, cette tournée nationale de la commission pour recueillir l’avis des populations n’est que folklore.

« C’est par la même manœuvre d’une prétendue recherche de la volonté des populations » que le régime du Rassemblement du peuple togolais (RPT), aujourd’hui Union pour la République (UNIR) s’est employé en 1989 à camoufler son refus d’ouvrir le pays au multipartisme, ‘en se prévalant des conclusions d’une tournée nationale similaire à celle en cours », indique le parti dans un communiqué publié hier.

Et de poursuivre: « Ce sont les soulèvements du 5 octobre 1990 et du 16 mars 1991. En 1991, on aurait évité au Togo des morts de la lagune de Bè et bien d’autres massacres si le RPT ne s’était pas évertué à étouffer les aspirations de nos populations ».

L’ancien ministre exhorte donc Faure Gnassingbé à respecter les engagements pris lors de l’Accord politique global (APG).

LAISSER UN COMMENTAIRE