Répression des marches de la coalition: Un militant de l’ANC tué à Sokodé

Répression des marches de la coalition: Un militant de l’ANC tué à Sokodé
Illustration

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Adam Abdourahim, conducteur de taxi-moto, demeurant à Sokodé, a rendu l’âme samedi dernier à la suite des coups reçus le mercredi 11 avril, premier jour des manifestations de la coalition de l’opposition.

A Lomé comme à l’intérieur du pays, les forces de force ont été mobilisées par le gouvernement pour réprimer la marche de la coalition. Tout rassemblement était systématiquement dispersé à coups de grenades lacrymogènes tandis que certains jeunes répliquaient avec des jets de pierre, entrainant des courses-poursuites.

C’est ainsi que lors des courses-poursuites dans la ville de Sokodé, Adam Abdourahim, la cinquantaine, a été molesté par les éléments de forces de l’ordre. Certaines sources indiquent qu’il a été évacué tardivement dans un centre de Lomé mais ses blessures ont eu raison de lui dans la journée du samedi.

Rappelons qu’à Lomé et dans certaines villes du pays, la situation a été très tendue. L’on signale des blessés.

LAISSER UN COMMENTAIRE