Quand Gerry Taama expose son mécontentement face à sa coquille vide de parti

Quand Gerry Taama expose son mécontentement face à sa coquille vide de parti
Gerry Taama

Par K. Monzonla

*_”J’ai quitté le carrefour Gta à 11 h, après m’y être rendu à 10h00. Les populations n’ont pas suivi le mot de mobilisation des politiciens. Il faut en tirer les leçons. La crise est sociale et manifestement doit le rester. C’est la première leçon à tirer. Laissons la société civile et les syndicats régler leurs problèmes. A nous, les réformes constitutionnelle et électorales. Bonne journée. Gerry”_* a écrit Gerry Taama samedi dernier, tôt dans la matinée, à propos de la mobilisation des populations autour de l’appel à manifester de CAP 2015 appuyé par les organisations de la société civile.

Chose curieuse du moment où à la veille, à travers un posting sur les réseaux sociaux, l’homme a semblé se sentir frustrer par le fait que selon lui, le chef de file de l’opposition, Jean Pierre Fabre ne l’aurait pas contacté avant de prendre l’initiative de cette marche de mécontentement et de soutien aux familles des blessés et tués par les balles assassines des militaires du clan Gnassingbé. Dans le même posting, Gerry Taama a invité les militants du NOUVEL ENGAGEMENT TOGOLAIS (NET) à marcher aux côtés de ceux de CAP 2015 et alliés.

Alors, revenir constater que les militants n’ont pas répondu à l’appel qu’il leur a lancé, est plutôt une raclée pour Gerry Taama qui se rend compte qu’il est à la tête d’une coquille vide. Malheureusement, au lieu de s’en prendre à lui même, il se trompe de combat et d’adversaire. Si non, comment comprendre que ses propres militants n’aient pas répondu à son appel cynique ? Si le NET dispose de militants, pourquoi n’ont-ils pas répondu à l’appel de leur leader? Soit Gerry à perdu la confiance des militants du NET, ou soit le parti n’est qu’une coquille vide qui ne peut mobiliser deux mouches. Les faits sont têtus.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE