SNPT : Les machines à l’arrêt pour 72 heures

SNPT : Les machines à l’arrêt pour 72 heures

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Les employés de la Société nouvelle des phosphates du Togo (SNPT) sise à Kpémé ont amorcé hier, un break de 72 heures pour disent-ils, réclamer de meilleures conditions de vie et de travail.

Actuellement, les machines sont à l’arrêt dans les usines de la SNPT. A l’origine de ce nouveau break, la non-reconnaissance de l’employeur du relevé des conclusions des négociations du 30 décembre 2014.

A en croire Poro Egboho, le porte parole des employés, les ouvriers avaient déposé sur la table de la direction une plateforme revendicative comportant 5 points, notamment l’application des minima conventionnels, la prime de production 2014, la prime de rendement, les primes de logement et de déplacement.

Face à l’indifférence de leur employeur, les employés ont donc décidé de se faire entendre pour avoir satisfaction de leurs revendications.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE