Le Major Kouloum fait kidnapper deux féticheurs dans l’Ogou

Le Major Kouloum fait kidnapper deux féticheurs dans l’Ogou
Major Kouloum

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
Le controversé Major Kouloum vient encore de s’illustrer négativement dans l’Ogou où il est déjà persona non grata. Il est cité dans une affaire de kidnapping.

L’information vient du confère « L’alternative » qui révèle que Dekpo Tsagan et Atchadé Ogoubi, deux féticheurs vivant à Morétan ont été kidnappés dans la nuit du 27 juillet dernier aux environs de 23heures par des éléments de la gendarmerie. Ces derniers ont été mis en cellule dans la même nuit, l’un à la brigade territoriale et l’autre à la brigade anti-gang à Atakpamé.

Ce n’est qu’au lendemain que les deux féticheurs ont pris connaissance de l’accusation portée contre eux : « Ils font l’objet d’une plainte du tristement célèbre major N’Bilizim Kouloum qui les accuse de tenez, vous bien, tentative d’assassinat par voie mystique », précise le confrère.

Et d’ajouter que le plaignant (major Kouloum) cite le nom de Bayédjè Allagbé, ancien cadre du parti du CAR d’être celui qui aurait requis les services des féticheurs, contre une forte somme d’argent, pour éliminer par voie mystique le major Kouloum.

Une accusation balayée du revers de la main par Bayédjè Allagbé qui parle de machination. Dans la foulée, les deux féticheurs ont été déférés devant le Procureur de la République près le Tribunal d’Atakpamé qui a ordonné leur libération.

A leur sortie de prison, Dekpo Tsagan et Atchadé Ogoubi, confient avoir subi des traitements inhumains lors de leur incarcération.

Rappelons que le Major Kouloum, cité comme instigateur et présumé auteur de tueries et nombreux actes de violences et troubles sociopolitiques de 2005 à Atakpamé, a été décoré le 27 avril dernier par Faure Gnassingbé, pour service rendu à la nation togolaise. Une décoration qui jusqu’à ce jour fait des mécontents.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE