La CPP, le PDR et la NDP, trois partis satellites de UNIR affichent la honte du siècle

Francis Ekon président de la CPP
Francis Ekon président de la CPP
Dans un contexte où le front social est en ébullition, la politique titube surtout avec un pouvoir complètement à la rue et même le quotidien national, Togopresse, est en grève, les partis satellites du RPT/UNIR affichent leur indifférence totale et monte au créneau pour se ridiculiser devant l’opinion nationale et internationale.

Rassemblés dans une alliance dénommée, “Nouveau Regard”, la Convention Patriotique Panafricaine (CPP), le Parti pour la Démocratie et le Renouveau (PDR), et la Nouvelle Dynamique Populaire (NDP) ont rencontré la presse ce mardi à Lomé pour appeler à voter Faure Gnassingbé. Selon Francis Ekon, président de la CPP et de cette Alliance contre nature dénommée “Nouveau Regard”, Faure Gnassingbé aurait œuvré en faveur d’un Togo uni qu’il aurait fortement ancré dans la lutte pour la démocratie, le respect des droits de l’homme, la pratique d’élections libres, équitables et transparentes, la politique de développement.

Ces soi-disant partis politiques viennent de démontrer leur haine à l’endroit du peuple togolais qui git depuis plus de cinquante ans sous la dictature du clan Gnassingbé qui a fait du pouvoir, un héritage de père en fils. Prenant la CPP, ce n’est un secret pour personne que ce parti vit au dépend du pouvoir RPT/UNIR, donc des Gnassingbé, depuis son existence. Nous n’en voulons pour preuve que les prises de position des leaders de la CPP qui se spécialisent dans la trahison, notamment son premier président, Edem Kodjo.

Voir aujourd’hui la CPP prendre la tête d’une telle alliance est un non évènement surtout que ce parti politique, et d’ailleurs les autres qui l’accompagnent ne représentent rien sur l’échiquier national.

Gomido

1 commentaire

  1. “Ce parti politique, et d’ailleurs les autres qui l’accompagnent ne représentent rien sur l’échiquier national”, tout est dit. Ils représentent moins que zéro. Le RPT/UNIR ne veut même pas ce soutient qui ne fera que le nuire d’avantage. Cette alliance n’enlève rien à CAP 2015 et n’ajoute rien à RPT/UNIR. Tout ce qu’on peut apprécier dans cette alliance est qu’on connait désormais la position de ces trois partis qui se sont toujours reclamés se l’opposition. Qu’en est il pour le CAR et l’UFC? Ils ont intérêt à choisir leur camp.

LAISSER UN COMMENTAIRE