Dialoguera, dialoguera pas…

Dialoguera, dialoguera pas...
Gerry Taama, Président du Nouvel Engagement Togolais (NET)

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Les tractations sont en cours pour l’ouverture d’un dialogue entre le pouvoir Lomé et l’opposition. D’aucuns s’interrogent sur les leaders de l’opposition qui participeront au dialogue. Mais pour le président du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry Taama, ce n’est pas le plus important. Sur sa page facebook, Gerry Taama vient de donner son avis sur le sujet.

Je reçois plusieurs demandes sur notre présence au dialogue, je répète encore une fois que le plus important n’est pas ceux qui y participent, mais ce qui en sort. Nous avons soutenu toutes les revendications du groupe des 14, en dehors du départ immédiat de Faure et du retour intégral à la constitution de 92 (nous sommes pour une cinquième république ), et nous avons été les premiers à demander à Faure d’ouvrir un dialogue, au moment où on nous disait qu’on ne voulait aucune médiation pour amorcer un dialogue.

Aujourd’hui les choses ont changé et on s’en réjouit. Alors peu importe celui qui dialogue, l’essentiel est d’obtenir les réformes constitutionnelles et surtout l’amélioration du cadre électoral, le vote des togolais de la diaspora et la libération complète de tout détenu politique.

C’est tout. Pour moi, le meilleur cadre de dialogue reste l’assemblée nationale, et nous n’y sommes pas.

Gerry

LAISSER UN COMMENTAIRE