Coup de filet à la frontière Togo-Bénin

Coup de filet à la frontière Togo-Bénin
Vue partielle de la frontière Togo-Bénin

Par Serge Lemask
185 interpellations, saisie de 16 pistolets et fusils de fabrication artisanale, 13 armes de guerre, 144 motos volées, 2,7 Kg de drogue, de faux médicaments et des variétés de bois protégés. C’est le bilan de « Gbenondou 2017 », une opération conjointe des forces de sécurité Togolaises et Béninoises, qui s’est déroulée du 08 au 11 mai dernier sur la ligne frontalière des deux pays.

L’opération a pris en compte la région des Plateaux plus précisément Zou, les Collines et Couffo. Elle doit sa réussite à la franche collaboration des populations riveraines, apprend-on.

A en croire le ministre togolais de la Sécurité Damehame Yark et son collègue Saka Lafia du Bénin, seule une coopération régionale pourrait sonner le glas à l’insécurité et au terrorisme.

« Avec la situation qui prévaut dans notre sous-région, c’est ensemble que nous pouvons vaincre l’insécurité », a lâché le Colonel Yark Damehame.
A son collègue Saka Lafia de renchérir : « Il est question d’assurer une liaison permanente entre nos forces de sécurité publique qui ont la même mission et montrer à la face du monde que les frontières entre le Bénin et le Togo ne sont que virtuelles… Cela va prouver aux délinquants que nos forces de sécurité sont bel et bien présentes sur les frontières ».

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE