TOGO : LE REFUS DE L’IMPASSE

TOGO : LE REFUS DE L'IMPASSE

Par Y. Djagba, togo-online.co.uk

Le Président ghanéen Nana Akufo Addo a de nouveau réuni le vendredi 23 mars à Lome autour de lui les protagonistes de la crise togolaise pour la recherche de solutions à cette dernière. Le communiqué sanctionnant cette rencontre demande aux protagonistes de réfléchir sur les proposition faites par les uns et les autres dans la perspective d’une prochaine rencontre.

Rompre avec les premiers jours du dialogue en refusant une nouvelle impasse, c’est ce qui est attendu par les Togolais. Ceux-ci veulent avoir l’assurance qu’ils ont une classe politique qui aime vraiment le Togo. Et pour cela celle-ci devrait construire une route. A coeur vaillant rien d’impossible apprenions nous petits enfants.

Du côté du pouvoir comme du côté de l’opposition il y a bien des cœurs vaillants. Pourquoi donc un problème posé par l’opposition et qui a été ressenti comme raisonnable par tous les hommes de bonne foi serait il impossible à résoudre ? Le Président national de l’Union des Forces de Changement M. Gilchrist Olympio a suggéré au Président Faure Gnassingbé de quitter le pouvoir en 2020 au terme de son mandat actuel. Ce qui laisse le temps aux résolutions du dialogue de baliser la voie.

Mais il faut une véritable route où chacun sait où il va. Demander au Président de quitter le pouvoir en le menaçant de l’envoyer à la CPI est une grande impasse. L’opposition devrait demander au dialogue de prévoir des mécanismes lui permettant de vivre librement au Togo, avec un statut d’ancien président respecté, protégé, avec une rémunération digne de ce statut.

L’inconvénient de cette posture est que ceux qui ont souffert des turbulences politiques crieront au scandale, sauf s’ils comprennent ou qu’on leur explique que la paix a un prix et que c’est celui que le Togo doit payer. L’Afrique du Sud est un exemple à suivre, où malgré les souffrances qui leur ont été infligées, les Noirs ont pardonné et vivent en harmonie avec les Blancs. Refuser l’impasse du dialogue, c’est s’inscrire dans cette perspective. C’est peut être un rêve mais un rêve si beau…

LAISSER UN COMMENTAIRE