Réaction d’un patriote suite à la tournée de Awa Nana et sa suite

Réaction d'un patriote suite à la tournée de Awa Nana et sa suite
Les membres de la Commission de réflexion sur les réformes

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk
Le togolais n’est plus dupe. Il lit bien entre les lignes et met à rude épreuve, Awa Nana et sa suite dans leur promenade de santé. Le plus surprenant s’est produit à Kara qu’on croyait jusque-là bastion du RPT/UNIR

Quand il fallait sauter le verrou de la limitation des mandats prévu dans la constitution de 1992, est ce que ce régime avait organisé une tournée pour recueillir l’avis de la population? Non. Il ne l’a pas fait. Aujourd’hui on organise une tournée de dilapidation des fonds pour soit disant recueillir l’avis de la population. Merci tout de même de l’avoir organisé. Je pense que c’est maintenant claire dans l’esprit de ceux qui ont demandé cette promenade. Le togolais veut de toutes ses forces la limitation du mandat et les élections à deux tours. D’ailleurs les personnes désignées pour cette promenade sont tristement célèbres par leurs implications sombres dans la paralysie de notre cher pays. Mais malheureusement comme le ridicule ne tue pas, ils ont accepté de nous regarder en face pour nous dire qu’ils veulent notre avis. Que pense ce régime enfin de compte?

Après ce qu’ils ont appellé purification, nous sommes à la phase de la promenade. Ensuite on formera une commission chargée d’analyser les avis recueillis, après une commission chargée de sa mise en application, une autre commission chargée de l’étude de la faisabilité, une commission chargée de rencontrer les leaders d’opinion, une commission qui va finaliser le travail, une commission qui va se charger de voir si le travail finalisé est bon et ensuite une commission qui devra retourner rendre compte à la population et encore une commission et encore une commission… Pendant ce temps, des gens dans ce pays continuerons leur basse besogne tout en réfléchissant à une commission qui viendrai créer une commission de laquelle naîtra une commission qui nous dira enfin qu’elle mettra sur pied une sous commission qui dira que les travaux doivent se faire par une commission technique qui nous enseignera un jour que les conclusions sont caduques. Alors on ouvrira une nouvelle page de consultation avec une suite vertigineuse de commissions. Peuple togolais, Quand on refuse, on dit non!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE