Quand les Etats-Unis proposent un référendum suicidaire au peuple togolais !

Par K. Monzonla
Quand les Etats-Unis proposent un référendum suicidaire au peuple togolais !

La question des réformes, notamment la limitation du mandat du président de la République revient chaque jour que Dieu fait, avec insistance et interpelle plus d’un. Si les 26 années de lutte n’ont pas permis de voir le bout du tunnel, l’espoir est permis même si les choses se compliquent, face à la résignation du peuple qui est devenu un âne qui subit sans faire de bruit.

Après l’Union Européenne qui reste inamovible sur la question de la décentralisation et donc des élections locales, c’est le tour des Etats-Unis de surprendre avec leur demande à Faure Gnassingbé de soumettre la question de la limitation du mandat présidentiel à un référendum. Cette proposition est depuis quelques jours, en train d’être saluée par certains observateurs qui y voient une sorte de pression de l’administration Obama qui vit ces deniers jours à la tête des USA.

Contrairement à ceux qui pensent qu’il s’agit d’une bonne chose d’aller à un référendum, l’adage qui dit je cite “les mêmes choses produisent les mêmes effets dans les mêmes conditions” méritent d’être sérieusement analysés afin de prouver en quoi cette proposition des USA est suicidaire au peuple togolais.

Ce n’est un secret pour personne qu’en matière d’élections truquées, fraudées et torturées, le Togo des Gnassingbés est un formateur de formateur. Toutes les institutions qui entrent dans l’organisation d’élection sont inféodées et taillées sur mesures par le pouvoir. Des gens se sont d’ailleurs spécialisés en la matière, à l’instar de Issifou Taffa Tabiou et Abdou Assouma. Il y a également le problème du très corrompu fichier électoral, un fichier électoral truffé de noms de personnes décédées, de mineurs etc. sans oublier la stratégie du bourrage d’urnes et de bureau de vote voir centre de vote fictif. Pour ne citer que ces tristes réalités.

La question est alors de savoir en quoi les Etats-Unis arrangent la situation à travers une voie référendaire hypothétique ? Il convient que les Etats-Unis revoient leur copie afin de proposer une solution efficace susceptible de guérir définitivement le mal du mandat “boulevardesque” dont jouissent les Gnassingbé.

LAISSER UN COMMENTAIRE