Les quatre Énergies occultes nocives de la Secte RPT-UNIR et comment les neutraliser

Les quatre Énergies occultes nocives de la Secte RPT-UNIR et comment les neutraliser
K. Kofi FOLIKPO

Par K. Kofi FOLIKPO[1]

Presque le monde tout entier sait depuis longtemps que le RPT-UNIR n’est pas un parti politique au vrai sens du terme, mais plutôt une association ténébreuse de malfaiteurs dont les adhérents ne poursuivent que des buts égoïstes par la violence gratuite combinée avec le mensonge niais et avec la ruse puérile pour une survie parasite dans une apparente opulence illusoire.

Presque tout le monde sait aussi que les adeptes de cette secte ténébreuse sont des monstres émotionnellement froids vêtus de peau d’agneau, qui n’ont aucun état d’âme envers leurs semblables et n’ont aucune considération pour le droit des autres à la vie.

Presque tout le monde sait par ailleurs que la vie et la survie de cette secte ténébreuse et de ses adeptes ne tient qu’à une seule chose: la destruction individuelle ou collective de la vie des autres, soit par la brutalité bestiale, soit par une nuisance psycho-dynamique sournoise et subtile infligeant des souffrances physiques ou psychologiques aux autres ou soit encore par des pratiques occultes abjectes relevant du monde de la Sorcellerie (Adzé).

Implorer la pitié et la compassion de ses adhérents face à leur acharnement bestial à détruire aveuglément la vie de leurs concitoyens pour se satisfaire serait comparable aux supplications inutiles d’un pauvre agneau solitaire ayant eu le malheur de croiser un loup affamé.

Accorder un répit aux membres de cette secte ténébreuse sur leur supplication est une manière de signer fatalement son propre arrêt de mort et l’acte d’un suicide collectif, tant qu’on n’a pas l’assurance préalable que leur capacité de nuisance est systématiquement annihilée et que la possibilité de les voir reprendre leurs forces est pratiquement nulle.

Mais ce que beaucoup ne savent pas sur le RPT-UNIR concerne plutôt le mécanisme très occulte et très pervers de son fonctionnement et de sa survie, au point où beaucoup de Citoyennes et de Citoyens togolais croient naïvement que les lamentations puériles, les supplications en génuflexion des victimes, l’auto-victimisation fataliste, les accusations mutuelles entre les victimes, les accords politiques de dupes à la hâte, les simples admonestations verbales sur les médias, suffiraient pour venir efficacement à bout de cette pègre démoniaque.

L’évolution très inquiétante de la situation socio-politique actuelle du TOGO sous le régime démoniaque du RPT-UNIR indique clairement que ce régime est devenu une grave menace réelle pour la Sécurité des personnes tant au TOGO que dans toute la sous-région ouest-africaine à travers la sécularisation des crimes rituels effroyables.

Elle indique par ailleurs que la poursuite effrénée des propres intérêts occultes et égoïstes par les membres de cette secte démoniaque constitue une grave menace réelle pour la Sécurité des autres États africains en raison de leur implication perpétuelle dans les actions sanglantes de déstabilisation sournoise des autres pays de la sous-région et même au-delà: le Burkina-Faso à travers les coups d’État sanglants et répétés, la Côte d’Ivoire à travers l’instigation et le soutien à la sanglante rébellion armée, l’Angola à travers le soutien monnayé à la guerre civile de l’UNITA, le Nigeria à travers l’actuel soutien monnayé et très caché à Boko Haram, le Mali à travers le soutien très caché et monnayé à AQMI ….

Cette inquiétude exige donc que les projecteurs soient braqués de nouveau encore plus intensément sur les sordides fondements occultes sur lesquels repose le régime du RPT-UNIR et faire comprendre davantage à tous les Citoyennes et Citoyens épris de Justice et de Liberté que la lutte contre ce régime va au-delà des considérations simplement politiques et doit se faire davantage au niveau spirituel aussi bien à titre individuel que collectif.

I. Le RPT-UNIR: une Secte ténébreuse de la Sorcellerie (Adzé) et non un Parti politique

Ce que beaucoup de personnes ignorent sur la vie ténébreuse des membres de cette secte hideuse qu’est le RPT-UNIR est que ceux-ci sont volontairement ou involontairement englués dans la pratique de la Sorcellerie (Adzé) en raison de leur prédisposition prénatale dangereuse pour celle-ci, sans en être parfois ou souvent conscient.

Cela vient sans doute du fait que les gens méconnaissent généralement l’origine et la nature des Entités spirituelles dévoyées à la Sorcellerie (Adzé) et parasitant dangereusement le Psyché de ces individus, très souvent à l’insu de ces derniers.

Ils méconnaissent aussi très souvent le véritable mode opératoire de ces Entités spirituelles dans leur effort de survie énergétique et pour la survie biologique et énergétique des individus qui les abritent dans leur Psyché, et très souvent à leur insu.

L’erreur fatale habituellement commise par beaucoup de personnes pendant très longtemps et même jusqu’aujourd’hui est de considérer que le rude combat des Togolaises et des Togolais contre le régime démoniaque du RPT-UNIR incarné par Gnassingbé-père-et-fils est juste une lutte politique essentiellement axée sur les débats d’idées à travers des partis politiques établis de façon classique ou essentiellement axée sur la seule médiocrité multiforme, évidente et avérée de Faure Essozimna GNASSINGBÉ et de son géniteur défunt Etienne Eyadema GNASSINGBÉ.

On ignore et on sous-estime très souvent la dimension occulte et ténébreuse de leur long règne sanglant et dévastateur, alors que ceux-ci ne s’en cachent pas eux-mêmes à travers leurs déclarations publiques choquantes, à travers leurs comportements asociaux et à travers leurs faits et gestes déviants ou pervers!

Ceux qui évoquent superficiellement parfois cet aspect occulte de ce long règne sanglant et dévastateur se contentent très souvent de la propagande populaire et triviale sur les sortilèges de bas étage pratiqués çà et là par les tenants de ce régime, dans l’espoir d’endormir (temporairement) la Conscience collective du Peuple Togolais.

Or, on ne peut évincer efficacement un ennemi ou un adversaire redoutable qu’en prenant soin de bien l’étudier minutieusement pour bien le connaître très profondément dans ses tréfonds et dans ses méandres, pour bien connaître ses points vitaux et ses faiblesses, et pour très bien comprendre sa nature profonde ainsi que son mode opératoire.

L’origine de la nature foncièrement malveillante de ce vieux régime de terreur, de prédation et de dévastation se trouve dans la nature notoirement érodée et viciée de la Personnalité psychique, mentale et spirituelle des personnes qui l’ont mis en place et/ou l’incarnent jusqu’aujourd’hui.

On est donc en présence d’individus donnant toujours en apparence l’impression d’être des personnes saines de corps et d’esprit, mais malheureusement dotées d’une Personnalité psychique, mentale et spirituelle notoirement malade en raison d’un Parasitisme spirituel qui est très profondément ancré en eux et qui les pousse perpétuellement vers un Cannibalisme énergétique et psycho-dynamique envers leurs semblables, et très souvent contre leur propre gré.

Les maintenir en vie dans la société sans les avoir guéris ou sans les avoir irrémédiablement mis hors d’état de nuire constitue une erreur fatale et une grave menace permanente sur la Sécurité des Togolaises et des Togolais ainsi que sur la Sûreté des autres États africains.

L’Allemagne nazie ayant connu les influences occultes et destructrices similaires sous le règne terreur similaire de la secte occulte au sein du NSDAP d’Adolf Hitler a dû faire face à l’opération radicale de Dénazification à la fin de la guerre pour nettoyer spirituellement la vie publique et assainir l’esprit des Citoyennes et Citoyens allemands afin de faire renaître la Nation allemande. Le Ghana voisin ayant fait la même traversée de désert des années 1970 aux années 1980 a dû faire face à une Cure drastique et radicale opérée à grande échelle par le régime militaire et patriotique de John Jerry Rawlings pour soustraire définitivement ce pays frère des griffes de la Sorcellerie (Adzé) érigée en mode de gestion et de gouvernement.

II. Approche anthropologique et méta-psychologique du fonctionnement de la Sorcellerie (Adzé)

Pour bien comprendre ce phénomène de Parasitisme spirituel qui pousse les gens vers ce Cannibalisme énergétique et psycho-dynamique demeurant l’apanage et le dénominateur commun des membres de la secte ténébreuse du RPT-UNIR, il est très important de bien comprendre la constitution anthropologique et spirituelle complexe d’un Être humain composé de façon normale et idéale de Trois Entités, selon les solides Enseignements spirituels multi-millénaires ancestraux:

  1. le Corps physique (Fla) qui est l’habitacle et le moteur de l’invisible Énergie vitale (Ka) grâce à la circulation du Sang (Ʋù) à partir du Coeur (Dzì),
  2. le Génie ou Esprit () qui est le moteur immatériel de l’invisible Principe mental (Kosiwo) grâce aux activités complexes du Cerveau (Susu),
  3. l’invisible Reflet lumineux (Luʋɔ) de l’Âme (Kla), moteur du Principe astral (Ana) et canal de l’Énergie spirituelle (Atsɛ).

La constitution anthropologique et spirituelle “normale” d’un Être humain veut qu’un Corps physique (Fla) abritant le Reflet lumineux (Luʋɔ) d’une Âme (Kla) ne fonctionne que par un Génie (Bà) et un seul!

Une créature humaine fonctionnant dès la naissance ou plus tard dans la vie avec deux Génies est donc une anomalie karmique et anthropologique! Un tel Être humain reçoit l’appellation peu honorable de “personne à deux têtes” (Ta eve tɔ) dans le contexte spirituel et socio-culturel des Peuples du Golfe de Bénin.

Il est par ailleurs très important de savoir que les animaux domestiques et sauvages (y inclus les fauves carnassiers) sont aussi dotés d’un Reflet lumineux (Luʋɔ) issu d’une Âme d’animal mais qui est associé, non pas à un seul Génie, mais plutôt à deux Génies au moins () qui dotent ces animaux de très puissants Instincts (Lu)!

A l’instar du Génie d’un Être humain, les Génies d’un animal se détachent du Corps physique et du Reflet lumineux (Luʋɔ) de l’âme après la mort biologique de l’animal pour errer de façon libre, dans l’espoir de se mettre plus tard de nouveau au service d’une autre créature animale ou même humaine! De tels Génies détachés d’un animal après sa mort conservent naturellement les caractéristiques de la vie du monde animal.

En cas de raréfaction aiguë ou d’extinction définitive d’une espèce animale dans le monde réel, comme c’est ailleurs souvent le cas en raison des catastrophes naturelles et des changements climatiques, ces Génies errants provenant d’une espèce animale n’ont plus la possibilité de se mettre plus tard au service d’une créature animale de cette espèce animale spécifique. Ils continueront leur existence dans un champ existentiel post-mortel (Aʋlìmè) et sont disposés à se mettre plus tard au service d’une autre espèce animale, et dans le pire des cas au service d’une créature humaine dont la formation du Prototype prénatal (Sé-Kpɔli) présente malheureusement une brèche qui la prédispose à se doter avant ou après la naissance de deux Génies () qui sont généralement peu matures et dont l’un peut être issu du monde animal!

Une créature humaine dotée dès la naissance d’un Génie humain peu mature et d’un Génie animal comme “suppléant”, ou dotée dès la naissance d’un Génie humain faible mais parasitée plus tard par un Génie animal ne présente habituellement aucune caractéristique physique et biologique particulière dans une société humaine. Cet Être humain a aussi tous les organes biologiques comme tout le monde, s’habillera aussi comme tout le monde, vaquera aussi à ses occupations comme tout le monde, cherchera à s’impliquer dans les activités associatives ou communautaires comme tout le monde… Ce sont plutôt les Instincts d’animal (Lu) conservés en lui par le Génie animal “suppléant” et se manifestant à travers des comportements asociaux tels que la gloutonnerie, l’avidité, l’égoïsme à outrance, les agissements contre-nature, la propension maladive à utiliser servilement les autres à ses propres fins égoïstes et l’insensibilité émotionnelle, ajoutés au besoin vital pour ce Génie animal parasite de se ravitailler constamment en Énergie vitale (Ka) appropriée au détriment des tiers pour se maintenir en vie et faire maintenir en équilibre énergétique son hôte humain qui indiquent qu’on est en présence de la manifestation du phénomène de la Sorcellerie (Adzé) et de sa pratique.

L’Énergie vitale (Ka) est un flux subtil très précieux circulant dans l’organisme (humain ou animal) à travers le Sang (Ʋù). Dans le cas des organismes végétaux, cette Énergie vitale (Ka) circule à travers la Sève nourricière.

Son absorption au détriment d’une “proie” par un Génie parasite issu du monde animal peut avoir lieu à la suite d’un épanchement violent et brutal du Sang humain (à travers un accident tragique, à travers un assassinat prémédité ou non-prémédité ou à travers les conflits armés par exemple). Cela se passe aussi très souvent de façon très subtile à travers les Points vitaux énergétiques (Gbɔgbɔʄe) communément appelés “Chakra” dans la Tradition spirituelle et mystique Bouddhiste, lorsque la “proie” n’a pas pris soin de renforcer efficacement son Énergie biologique protectrice (Àgbèkà) qui est la résultante de la fusion de son Énergie vitale (Ka) et de son Énergie spirituelle (Atsɛ) et qui protège l’intégrité psychique, biologique et mentale de tout Être humain.

Des Publications antérieures (Folikpo: 2008, Folikpo: 2017) avaient déjà longuement expliqué du point de vue purement ontologique que le Principe de la Sorcellerie (Adzé) repose sur le Dualisme inhérent et permanent existant entre les créatures, entre les propriétés de ces créatures, entre les processus et entre les états situationnels dans l’ensemble de la Création Divine.

Elles avaient également déjà expliqué longuement que sa pratique effective, volontaire ou involontaire, par certains Humains (spirituellement peu évolués) consiste en une inversion dualiste abrupte entre ces créatures, entre ces propriétés, entre ces processus et entre ces états situationnels par l’entremise de certaines Entités spirituelles peu matures et très instables qui survivent de façon parasite aux dépens de ces Êtres humains et dont la survie énergétique éphémère dépend de l’absorption de l’Énergie vitale (Ka) qui maintient en vie les créatures humaines, animales et végétales.

L’action d’inversion dualiste, brutale et déstructurante provoquée par ces Entités spirituelles instables relevant du monde de la Sorcellerie dans l’unique but de s’approvisionner en Énergie vitale (Ka) de façon parasite pour leur propre survie énergétique est comparable au comportement égoïste d’un fossoyeur qui assassine ou fait assassiner intentionnellement des personnes innocentes de façon brutale, dans l’unique but de perpétuer son activité professionnelle de croque-mort dans la société. On peut la comparer également au comportement nihiliste d’un sapeur-pompier qui met intentionnellement le feu aux habitations et aux forêts, dans l’unique but de donner une raison-d’être à son métier de sapeur-pompier dans la société. On peut toujours la comparer à l’agissement asocial d’un éboueur qui salit intentionnellement les lieux publics dans une cité, dans l’unique but de ne pas voir son travail supprimé par la municipalité si les lieux sont toujours en état de parfaite propreté grâce au civisme impeccable des citoyens.

On peut donc retenir de tout ce qui précède qu’une bonne compréhension du Principe de la Sorcellerie (Adzé) et de sa pratique effective par certains Humains (spirituellement) faibles passe par une bonne maîtrise de Trois Domaines spécifiques de Connaissance, en s’appuyant essentiellement sur la Méta-Science très complexe et hautement sacrée qu’est la Mystique () tant sous sa forme théorique et très élevée (Hũgbó) que sous sa forme pratique et quasi-quotidienne (Hũkà). Ces Trois Domaines spécifiques concernent notamment:

  1. la connaissance sur la constitution anthropologique, psychique et spirituelle très complexe d’un Être humain;
  2. la connaissance sur la nature des créatures animales, sur leur constitution psychique et sur leurs modes de vie spécifiques;
  3. la connaissance sur les rapports complexes entre le monde des Humains, le monde des Animaux et sur le devenir des Copies lumineuses (Luʋɔ) de leurs Âmes et de leurs Génies (Bà) après leur vie ici-bas.

III. Les quatre Énergies occultes nocives d’origine animale habitant les adeptes du RPT-UNIR dans leurs basses besognes.

L’identification, la nature et la classification des Entités spirituelles de la Sorcellerie (Adzé) essentiellement domestiquées par la secte RPT-UNIR pour asseoir son si long règne sanglant et prédateur peuvent être facilement établies par tout vrai Mystique (Hũnɔ) probe et clairvoyant à travers une étude minutieuse du comportement sociétal, du profil psychologique et de la personnalité profonde de ses membres.

Cela permet d’affirmer ici sans trop se tromper que les membres de la secte ténébreuse RPT-UNIR sont essentiellement parasités sur le plan psychique et spirituel par les Entités spirituelles de basse catégorie provenant de quatre animaux anthropophages, hématophages et carnassiers qui sont bien connus pour leur férocité dans la prédation bestiale, et qui sont présentés ci-après:

Les quatre Énergies occultes nocives de la Secte RPT-UNIR et comment les neutraliser

Les critères objectifs permettant d’identifier ces types de Génie animal parasitant dangereusement le Psyché des membres de la Secte RPT-UNIR viennent de la bonne connaissance de la nature, du comportement et du mode de vie des animaux combinée avec l’observation systématique, minutieuse et patiente du mode de vie, de la Personnalité profonde et du comportement sociétal des personnes infestées.

Treize (13) traits de caractère, états d’esprit et comportements sociaux faisant pratiquement l’unanimité chez tous les adeptes bigots du RPT-UNIR correspondent parfaitement au mode de vie et aux comportements des quatre animaux carnassiers et anthropophages précités, et permettent de dire que ces individus ont un Psyché systématiquement infesté par des Génies provenant de ces créatures animales anthropophages et hématophages.

Ces traits de caractères, états d’esprit et comportements sociaux quasi-unanimes chez les membres de la secte RPT-UNIR sont énumérés ci-après, afin de permettre à tout Lecteur objectif de les confronter en toute objectivité avec ses propres observations méticuleuses chez ces individus, et se rendre compte de la véracité des explications données dans le présent travail:

  1. Opiniâtreté suicidaire selon l’adage “la fin justifie les moyens”;
  2. Égoïsme obtus combiné avec une fanfaronnade prosaïque;
  3. Cruauté extrême due à la froideur émotionnelle;
  4. Frivolité sexuelle excessive comme compensation à la froideur émotionnelle;
  5. Indolence doublée d’insolence et d’insouciance;
  6. Partisans de moindres efforts, mais expectation de grands succès;
  7. Quête permanente de l’opulence au-dessus de ses propres moyens;
  8. Épicurisme, gloutonnerie exacerbée et manque de satiété en tout plaisir;
  9. Incapacité pour la sobriété et goût prononcé pour la bombance;
  10. Cleptomanie pathologique;
  11. Sournoiserie et goût prononcé pour les intrigues;
  12. Goût prononcé pour les actions en eaux troubles et dans le noir;
  13. Goût prononcé pour les situations de pourrissement et de suicide collectif.

Une preuve évidente, irréfutable et d’actualité démontrant clairement que le régime ténébreux du RPT-UNIR incarné par Gnassingbé-père-et-fils est une Secte de la Sorcellerie (Adzé) pourtant présentée toujours fallacieusement sous les plumes d’une colombe bienveillante ou sous une fourrure d’agneau, est donnée en personne par Faure Essozimna Kodzo GNASSINGBÉ à travers des actes à peine voilés qu’il ne cesse de poser depuis le déclenchement des soulèvements populaires du 19 Août 2017:

Le criminel multi-récidiviste Faure GNASSINGBÉ et sa secte ténébreuse RPT-UNIR ont ameuté à coups de Milliards de Franc CFA au Palais de la Présidence à Lomé une importante kyrielle de grands Sorciers (Adzetɔ) véreux et de grands Magiciens (Dzokatɔ) sans scrupules venus de différents pays d’Afrique, d’Asie, de l’Inde et d’Amérique latine, tous déguisés très habilement en faux Pasteurs-visionnaires, en faux Marabouts, en faux “Hũnɔ”, prétendant tous faire des “miracles”, et présents au chevet du violent usurpateur ultra-médiocre Faure Essozimna GNASSINGBÉ de jour comme de nuit.

Deux personnages-clé du recrutement tous azimuts de ces Sorciers et Magiciens notoirement maléfiques et de mauvais augure sont la Béninoise aux moeurs légères Reckya MADOUGOU qui est très bien connue pour son penchant maladif aux sortilèges de bas étage et le brigand Kabiyè natif de Sotouboua Payadowa BOUKPESSI qui est aussi très bien connu pour les pratiques sorcières superflues à travers son enterrement nocturne et régulier tout vivant.

Paradoxalement, cet appel à la rescousse de ces lugubres et curieux “faiseurs de miracles” à la suite de ces événements de contestation turbulente menaçant sérieusement le violent régime cinquantenaire des Gnassingbé coïncide curieusement avec la recrudescence au TOGO des violents crimes rituels perpétrés en série par des bandes organisées de jeunes criminels venus du Bénin qui prétendent curieusement commettre leurs forfaits en série pour étancher la soif en Sang humain titillant leur prétendu “Vodu Kenesi“.

Tout Vrai Mystique (Hũnɔ) probe, intègre et honnête du Bénin, du Togo, du Ghana, du Nigeria ou partout ailleurs en Afrique de l’Ouest affirmera pourtant sans ambages que ces jeunes criminels dangereux et méritant la peine capitale en toute légitimité n’ont rien à voir avec la Tradition Ancestrale Authentique du VODU, puisqu’ils n’affichent aucun comportement sociétal digne d’un Initié authentique issu d’une Vraie Obédience ou Tradition ancestrale du VODU.

Il affirmera par ailleurs que le vrai Adzé-Vodu Kenesi (appelé aussi parfois Kelesi par déformation phonétique) est certes qualifié d’«Adzé-Vodu», car il avait originellement pour fonction de tenir en respect les Entités spirituelles de basse catégorie relevant du monde de la Sorcellerie (Adzé), mais n’exigeait aucun sacrifice humain occasionnel ou en série!

Un tel Mystique probe et honnête affirmera enfin que certaines personnes peu scrupuleuses ont fini par transformer leur Adzé-Vodu Kenesi (à leurs risques et périls!) en une Entité spirituelle de la Sorcellerie (Adzé), juste pour trouver le moyen secret de se venger de leurs ennemis ou adversaires sans passer par la Magie pratique agressive (Dzòkà), et qu’un tel Vodu Kenesi dévoyé vers la Sorcellerie finit toujours par se retourner contre ces personnes sans scrupules et leurs ayant-droits, habituellement sur plusieurs générations!

Tout lecteur attentif peut comprendre que la coïncidence curieuse entre les soubresauts secouant actuellement le régime sanglant et agonisant de Faure GNASSINGBÉ, la mobilisation monstre des Sorciers (Adzétɔ) sanglants sans état d’âme flanqués des brutaux Magiciens (Dzokatɔ) sans scrupules venus de tous horizons pour tenter de “sauver” le régime par des pratiques ténébreuses, et l’avalanche des crimes rituels en série que ces jeunes criminels très violents venus du Bénin prétendent commettre au profit d’un prétendu “Vodu Kenesi“, ne relève pas du hasard!

Cette coïncidence curieuse de ces événements illustre très bien que la secte sanglante et ténébreuse du RPT-UNIR pilotée par Faure GNASSINGBÉ tente à présent de généraliser les rituels sanglants et les sacrifices humains, dans l’espoir vain de nourrir abondamment en Énergie vitale (Ka) les Entités spirituelles de la Sorcellerie qui constitue le socle occulte de leur règne sanglant et prédateur!

On peut donc déduire logiquement de cet enchaînement de faits troublants que la Secte RPT-UNIR se bat pour sa survie par tous les moyens en tentant de passer par des moyens très déguisés pour continuer de nourrir leurs Entités spirituelles de la Sorcellerie (Àdzé) avec l’Énergie vitale (Ka) qui se dégage de ces crimes odieux et crapuleux commis par ces jeunes gangsters dangereux qui n’ont rien à voir avec la Vraie et Authentique Tradition Ancestrale du VODU!

Mais sur un autre registre, ce régime ténébreux du RPT-UNIR peut faire semblant de lutter contre ces bandes de criminels qu’il fera arrêter, mais qu’il pourra présenter plus tard au public comme de prétendus “mercenaires” ou “rebelles” recrutés par des “opposants” pour troubler la “paix” (ou la “paiy“, c’est selon) et les “acquis” (sic!) que le régime cinquantenaire de Terreur aurait offert si “gracieusement” aux Togolaises et aux Togolais. Il pourra aussi les redéployer habilement plus tard pour des tueries à gage ciblées contre des Acteurs politiques et citoyens très virulents, dans l’unique but de créer une psychose généralisée et permanente dans le pays en vue de pouvoir exercer un Contrôle psychologique sur les pauvres Populations apeurées des villes et campagnes!

La vigilance de toutes et de tous est toujours requise à tous les niveaux et les Jeunes des Quartiers et Hameaux ont l’impérieux Devoir citoyen de mettre rapidement sur pied dans leurs lieux de résidence respectifs des Comités d’Auto-Défense locaux qui doivent mettre ces bandes de criminels hors d’état de nuire dans chaque Quartier et dans chaque Village, sans plus s’en remettre fatalement à la Police et à la Gendarmerie qui demeurent après tout des instruments de répression politique servile au service du régime ténébreux du RPT-UNIR.

IV. Les moyens “naturels” de Lutte collective et individuelle contre les Énergies occultes nocives du RPT-UNIR.

(1) Les personnes ouvertement ou secrètement trempées de façon délibérée dans la pratique collective ou individuelle de la Sorcellerie (Adzé) à l’instar des membres de la Secte ténébreuse RPT-UNIR sont des Psychopathes irrécupérables qui ne méritent aucune circonstance atténuante: il est inutile d’étaler en face de ces personnes vos souffrances, vos lamentations, vos pleurs, vos peurs et votre désarroi qui ne pourront jamais les émouvoir! Cela va plutôt nourrir leur cynisme maladif, flatter leur ego débridé et renforcer leur fausse volonté de puissance! Prouvez-leur plutôt votre farouche détermination et votre combativité active à défendre votre Vie précieuse et celle des vôtres par tous les moyens, au prix de leur destruction nécessaire et méritée pour ce qu’elles font!

(2) Cette Résistance essentielle et nécessaire tant sur le plan collectif qu’individuel face à cette horde de Sorcières et de Sorciers saprophytes réunis au sein de la Secte RPT-UNIR exige un affermissement sérieux de la Personnalité psychique et de l’Intégrité énergétique de chaque Résistant. Car les Entités spirituelles dévoyées à la Sorcellerie n’accèdent qu’aux univers énergétiques perméables et n’osent anéantir que des “proies” qu’elles estiment faibles ou faciles. L’affermissement de la Personnalité psychique individuelle et de l’Intégrité énergétique individuelle est une affaire de Travail spirituel, spagyrique et diététique (à travers le contrôle de l’alimentation) de chaque personne sur soi-même (avec ou sans Guide spirituel!), en vue de consolider sa propre Énergie biologique (Àgbèkà), tandis que l’affermissement de la Dynamique de groupe à travers une détermination collective et combative face aux velléités prédatrices de la horde des Sorcières et Sorciers réunis au sein de la Secte RPT-UNIR passe par ce qui est appelé Égrégore (Àgbà) dans le domaine de la Mystique (). Un Égrégore (Àgbà) est un Cosmos énergétique entretenu collectivement à travers la convergence des Énergies spirituelles (Àtsɛ) de plusieurs individus décidés à réaliser en commun des Actions précises qui concourent à l’épanouissement holiste des Humains (c’est-à-dire à un épanouissement tant sur le plan physique, sociétal, culturel, intellectuel que spirituel), au-delà de leurs propres considérations égoïstes et personnelles immédiates. Le terme Àgbà a donné en Èʋègbè et dans les autres variantes du Gbè les mots composés Àgbàsì (Adepte/Membre d’une communauté de culte) et Àgbànɔ (Dignitaire dirigeant une communauté mystique ou de culte).

(3) Un exemple positif et édifiant d’une telle Résistance spirituelle collective et citoyenne à travers un Égrégore (Àgbà) a été donné récemment par le Prélat catholique émérite Philippe Fanoko KPODZRO qui est allé au-delà de son appartenance religieuse et au-delà de sa fonction cléricale, s’est vivement opposé au Clergé catholique togolais hypocrite en grande partie, pour réunir autour de lui des Résistants togolais convaincus au sein d’une Communauté de Citoyennes et de Citoyens togolais décidés à oeuvrer inlassablement pour la fin rapide du régime cinquantenaire de Terreur, de Crimes multiformes et de Prédation endémique incarné par Gnassingbé-père-et-fils. La fonction psycho-dynamique d’un Égrégore (Àgbà) va au-delà des attentes pour l’accomplissement de “miracles” à travers une prière au nom d’un “messie” ou au nom d’une “vierge”, contrairement à ce que l’idéologie lénifiante et aliénatrice des prétendues religions exotiques dites “révélées” tentent souvent de lui attribuer. Elle consiste plutôt à intensifier de façon systématique et canalisée la grande Énergie spirituelle collective connue sous l’appellation de Psychogone dans certaines rares Loges occultes sérieuses occidentales très hermétiques et résultant des Énergies spirituelles (Àtsɛ) apportées individuellement par chaque membre et dirigée à des moments précis et réguliers sur des Personnages très controversés qui constituent un obstacle collectif majeur ou une calamité collective majeure. Il n’est donc pas étonnant d’apprendre à travers l’Histoire des Peuples et Nations que des Tyrans cruels et redoutables étaient subitement tombés gravement malades, étaient frappés de malheurs mystérieux et inattendus ou étaient assassinés de façon inattendue par leurs propres hommes de main, à la suite d’intenses séances de “prière” simultanées organisées très activement par plusieurs Communautés de culte dans le pays et hors du pays. Les Dignitaires de culte ancestraux probes et consciencieux du Terroir Togolais, soucieux de la dégradation très inquiétante du TOGO sur tous les plans et soucieux de l’Avenir de son Peuple, ont l’obligation éthique et sacerdotale de prouver publiquement leur engagement sincère au service des Valeurs Humanistes et Éthiques, en activant simultanément et très intensément des Égrégores (Àgbà) à travers leur Communauté de culte respective (Hũha) afin de contribuer ainsi à libérer (spirituellement) le TOGO du régime calamiteux et prédateur de Faure GNASSINGBÉ qui hypothèque gravement l’Avenir de leurs enfants et celui du Peuple Togolais tout entier.

(4) La bonne connaissance des Goûts et des Dégoûts de telles personnes foncièrement viciées, de leurs Préférences et de leurs Dédains permet de les diriger collectivement ou individuellement vers des lieux-traquenards inconfortables pour leur nature énergétique, sur des leurres et sur des appâts non-humains compatibles avec leurs Goûts et Préférences, mais soigneusement infestés avec des substances ou des avec types d’Énergies antinomiques à leur propre nature et tempérament. Ces Énergies antinomiques sont capables de les détruire aussi bien sur le plan biologique que sur le plan énergétique, comme il est bien connu que le contact ingénu avec l’Uraninite peut détruire systématiquement par sa Radioactivité naturelle la santé biologique de tout Être humain! Ainsi, tout ce qui est caustique, sulfureux, fortement pimenté, piquant à l’odorat, et éternuant par exemple s’avère hautement irritant, énergétiquement perturbateur et très dangereux pour la vie énergétique et psychique des quatre animaux anthropophages précités. Une personne parasitée par le Génie de ces animaux est naturellement très allergique également à de telles substances incompatibles avec la vie énergétique et psychique de ces animaux sauvages! Cela n’a rien de “miraculeux”, mais relève simplement de la Connaissance profonde de l’essence des êtres et des créatures, de leurs propriétés inhérentes et de leurs rapports antinomiques entre eux, et n’a rien de “mystérieux” ou d’ “extra-terrestre”! Placer soigneusement une préparation à base de ces substances dans un endroit souvent fréquenté par ces animaux ou par des personnes infestées de façon parasite par le Génie de ces animaux, provoque à coup sûr une grave perturbation énergétique dans l’organisme de ces animaux ou de ces personnes traînant en elles des Génies parasites provenant de ces animaux carnassiers. Cela les oblige par réaction allergique à éviter ces lieux, à les quitter, au risque de tomber gravement malade en raison des perturbations énergétiques que cela peut leur entraîner. Une telle Connaissance naturelle et profonde sur les compatibilités et sur les incompatibilités entre les êtres et les créatures n’a rien d’ “extra-terrestre”. Elle a toujours permis jadis aux Cultures anciennes de tenir de telles créatures animales anthropophages et hostiles aux Humains à l’écart des lieux d’habitation! Elle a toujours permis jadis aux Cultures anciennes de mettre hors d’état de nuire de façon ciblée mais douce des individus devenus une réelle menace collective pour l’ensemble de la Société.

(5) La bonne connaissance du Biorythme de ces animaux carnassiers dont le Génie désincarné infeste dangereusement le Psyché de ces Psychopathes regroupés au sein de la Secte RPT-UNIR permet de connaître par ailleurs leur sensitivité et leur réactivité naturelles face à certains phénomènes naturels ou créés. Il est bien connu par exemple que les animaux anthropophages précités mènent essentiellement une vie active nocturne, sont plus à l’aise dans les ténèbres et sont très allergiques à la lumière intense ainsi qu’aux poly-sons stridents (la cacophonie très intense). Les manifestations publiques et spontanées des populations des villes et campagnes doivent donc se faire de façon simultanée avec beaucoup de bruits et vacarmes stridents sur toute l’étendue du territoire, et plus particulièrement aux domiciles et sur les lieux de travail de ces sinistres personnages, avec beaucoup de feux allumés un peu partout. Les manifestants doivent impérativement afficher publiquement les NOMS et Prénoms des caciques du régime ténébreux du RPT-UNIR sur des pancartes et banderoles, au lieu de se limiter à la seule personne de Faure GNASSINGBÉ

Les Togolaises et les Togolais doivent comprendre enfin que la bonne connaissance de l’ennemi sur tous les plans demeure un Prérequis incontournable, surtout sur l’actuelle dernière ligne droite, car la Secte RPT-UNIR n’est pas un club d’enfants de coeur et nous n’avons aucun droit à l’erreur. Nous devons savoir que nous n’avons rien à espérer de la prétendue “Communauté internationale” et devons compter sur nos propres ressources multiformes sur l’actuelle dernière ligne droite.

Lenzburg (SUISSE), le 2 Avril 2018.

[1] Contacts:
PYRAMID OF YEƲE
Baden (SUISSE)
Web: https:www.pyramid-of-yewe.org
et https://independent.academia.edu/KofiFolikpo
E-Mail direct: Kofi.Folikpo@hotmail.com

Quelques Références bibliographiques pour Lecture complémentaire:

1. BAMBERGER, Bernard: Fallen Angels. The Soldiers of Satan’s Realm. Philadelphia: Jewisch Publication Society, 1952.

2. BELLANGER, Michelle: The Dictionary of Demons. Names of the Damned. Woodbury: Llewelly Publications, 2010.

3. FOLIKPO, Kofi K.: Sorcellerie et Magie dans la Cosmogonie ancestrale multimillénaire sur le Golfe de Bénin: Regards critiques sur leur fondement ontologique et sur leur pratique. (Publié en 2008 sur www.togocity.com; téléchargeable sous le lien https://www.academia.edu/12761935/ ).

4. FOLIKPO, Kofi K.: Ontogenèse de la Sorcellerie (Adzé) dans la Cosmogonie ancestrale Kamite: Approche mystique et méta-psychologique. (Publié en 2017 aux Éditions Presses Académiques Francophones; Manuscrit gratuitement téléchargeable sous le lien https://www.academia.edu/28924191 )

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE