Gerry Taama ou cet pseudo opposant qui se cherche dans UNIR

Gerry Taama ou cet pseudo opposant qui se cherche dans UNIR
Gerry Taama

Par Marcelle Apévi

Depuis quelques temps, Gerry Taama ne cesse d’exposer sa vrai position sur l’échiquier politique contrairement à celle qu’il a miroité comme étant de l’opposition. Ses déclarations le trahissent malheureusement et permettent de comprendre les motivations réelles de cet aventurier politique vraisemblablement incolore.

Reçu ce mercredi par nos confrères de Radio Victoire FM, Gerry Taama a tenté de tromper l’opinion sur la couverture réelle du territoire par les partis politiques et la popularité des leaders de partis politiques notamment Faure Gnassingbé et Jean-Pierre Fabre qui se présente finalement comme l’ennemi juré de Komandéga.

Selon Gerry Taama, Faure Gnassingbé serait plus populaire donc connu par tous les togolais, que Jean-Pierre Fabre, président national de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), chef de file de l’opposition, venu en deuxième position à l’issue de la dernière élection présidentielle dont les résultats sont reconnus de tous truqués et fabriqués.

Cette déclaration de Gerry Taama est une façon détournée de soutenir la victoire usurpée de Faure Gnassingbé à cette élection présidentielle à laquelle Gerry Taama a pris part, pas pour gagner, mais pour s’enrichir au dos du contribuable togolais. Une escroquerie politique qui a permis à cet ancien militaire qui a aussi participé aux tueries excessives de son ère, aux côtés de ses frères d’armes.

Reconvertis in extrémis opposant, Gerry Taama a circulé dans les arcanes de l’opposition sans parvenir à ses fins inavoués avant de se transformer en vassal du pouvoir RPT/UNIR. Ce qui explique logiquement cette tentative de masturbation psychologique du togolais lambda qui n’est plus dupe.
Au lieu de s’évertuer à soutenir l’insoutenable, Gerry Taama ferait mieux de retourner dans les garnisons pour rééditer l’exploit de 2005, puisqu’il prophétise un avenir sombre aux réformes politiques autour desquelles les vraies opposants s’activent.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE