Chronique politique de Firmin Teko-Agbo : Le Togo vers le 19ème Siècle

Le Fils sur les traces du Père. Le Pays marche à reculons. Le père l’a fait reculer de 14 ans, le Fils et tout son Système ont 86 ans pour tout accomplir. La sombre prophétie du Vieux est ferme !

Chronique politique de Firmin Teko-Agbo : Le Togo vers le 19ème Siècle
Firmin Teko-Agbo
Par Firmin Teko-Agbo, Journaliste-chroniqueur politique
Il incarnait un certain espoir auprès de quelques Togolais. Ces derniers voyaient en lui ce Fils qui pouvait tourner la page sombre de son père et engager le pays sur la voie de la démocratie et du développement. Mais ils se sont vite ressaisis. Ils ont compris que l’apparence était trompeuse et que le jeune Président n’était pas là pour eux. Il avait une mission bien précise. Conserver le Pouvoir et tout fait faire pour que le pays recule comme en a voulu le papa. Le papa avait promis que le pays reculerait de 100 ans. Il n’a juste assuré que 14 ans. 86 ans donc pour le Fils mais avec les méthodes du Père. Abrutir ses concitoyens avec le système éducatif (les lycéens peuvent encore dessiner la houe à l’examen), endetter à la folie le pays pour mettre à genou son économie, maintenir le système de santé dans un état de déliquescence avancé, torturer, affamer le peuple, l’appauvrir sérieusement pour le rendre dépendant et mendiant, l’essouffler par la mendicité. Avec ces méthodes paternelles, sûr de bien faire reculer le pays et de tout contrôler au 21 siècle. Le Togo marche à reculons. Le Régime le dirige vers le 19ème siècle. Même méthodes, même pratiques !

Probatoire 2017. Dessin. « A l’aide de quelques outils champêtres tel : une daba, une houe, un coupe-coupe, une gourde et une calebasse, composer une jolie nature morte ». Le sujet fait réagir sur les réseaux sociaux. On trouve le sujet inadapté aux réalités modernes. Vives réactions. Cela ne devrait pas l’être. Puisque le système éducatif qui inspire les examinateurs date toujours de 1975. Dans les années 70 l’agriculture était toujours rudimentaire, la houe, le coupe-coupe étaient à l’honneur. On pouvait les promouvoir à travers le système éducatif. Ce système demeure. On ne peut le changer pour le moderniser puisque le Père du Fils a promis que le pays reculerait. Et il a fait sa part. « .. Le Togo va reculer de 100 ans », dit-il à l’aéroport de Lomé en Juin 1991. Il revenait du sommet d’Abudja. C’est pour cela des ministres peuvent facilement offrir des coupe-coupe, des houes aux professionnels de l’agriculture du 21ème siècle. Le Togo est toujours au 20ème siècle et il tend vers le 19ème Siècle. Il n’y a pas à se fâcher. C’est normal qu’on soumette des élèves à de telles épreuves. Le pays n’a pas évolué. Il marche à reculons. Les méthodes du Père doivent revenir. Le Régime n’a pas changé. Détrompez-vous !

Torture

20ème siècle. Méthode du Père Eyadéma : La torture a été une réalité. Des Togolais ont été torturés selon des témoignages rendus devant la Commission Vérité Justice Réconciliation
21ème .Mêmes méthodes avec le Fils Faure : Des Togolais ont affirmé avoir été torturés selon le Rapport de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de 2012. Selon le Rapport du Sous-comité des Nations-Unies pour la Prévention de la torture rendu public le 28 Avril 2017, lors de sa visite au Togo du 1er au 10 Décembre 2014 « Le Sous-comité a reçu des allégations de torture et de mauvais traitements de personnes gardées à vue dans les commissariats de police et les postes de gendarmerie pratiqués pour obtenir des aveux et/ou punir les actes commis».
Les pratiques du Père reviennent. « Sa prophétie doit s’accomplir ». Le pays doit reculer de 100 ans. Il n’évolue pas. Il marche à reculons plutôt. Le Régime n’a pas changé. Mêmes méthodes, mêmes pratiques.

Tueries

20ème siècle. Méthode du Père Eyadéma : Des Togolais tués sous le Dictateur. Les massacres de Fréau jardin de Janvier 1993 en sont une parfaite illustration. Les vrais auteurs jamais identifiés. Attentat de Soudou de 1992, L’Opposant historique Gilchrist OLYMPIO criblé de balles. Les auteurs jamais connus.
21ème.Mème méthode avec le Fils Faure : 2005. Des centaines de Togolais tués selon plusieurs rapports dont ceux Onusiens. Les auteurs jamais identifiés ou punis. Premier Trimestre 2017. Manifestation contre la hausse des prix des produits pétroliers. Dans la foulée, un Togolais tué. Officiellement, on parle de balle perdue.
Les pratiques du Père reviennent. « Sa prophétie doit s’accomplir ». Le pays doit reculer de 100 ans. Il n’évolue pas. Il marche à reculons plutôt. Le Régime n’a pas changé. Mêmes méthodes, mêmes pratiques.

Justice

20ème siècle. Méthode du Père Eyadéma : Une justice aux mains du Dictateur.
21ème siècle. Même méthode avec le Fils Faure : Selon le Rapport Afro Baromètre du 18 Mai 2017 « Les Observateurs internationaux estiment que le système judiciaire Togolais est en proie à des difficultés du fait de la grande politique de la présidence, dont la détention prolongée et sans jugement des adversaires politiques, et l’impunité dont jouissent les alliés politiques (Freedom House, 2016, Département d’Etat des Etats-Unis, 2015). »
Les pratiques du Père reviennent. « Sa prophétie doit s’accomplir ». Le pays doit reculer de 100 ans. Il n’évolue pas. Il marche à reculons plutôt. Le Régime n’a pas changé. Mêmes méthodes, mêmes pratiques.

Economie

20ème siècle. Méthode du Père Eyadéma : le pays à terre économiquement. Gabegie, mauvaise gouvernance. La dette du pays colossale. Le vieux contrôle les richesses du pays. Il distribuait beaucoup d’argent. Tous les indicateurs étaient au rouge.
21ème siècle. Même méthode avec le Fils: le taux d’endettement est de 80% du PIB fin 2016, 81% fin 2017(FMI). Une minorité s’accapare les richesses du pays. La plupart des ressources propres serviront à payer les dettes. Les ressources liées aux subventions et à l’investissement difficiles à trouver. Le pays est à terre économiquement.
Les pratiques du Père reviennent. « Sa prophétie doit s’accomplir ». Le pays doit reculer de 100 ans. Il n’évolue pas. Il marche à reculons plutôt. Le Régime n’a pas changé. Mêmes méthodes, mêmes pratiques.

Santé

20ème siècle. Méthode du Père Eyadéma : le pays à terre économiquement. Gabegie, mauvaise gouvernance. La dette du pays colossale. Le vieux contrôle les richesses du pays. Il distribuait beaucoup d’argent. Tous les indicateurs étaient au rouge.
21ème siècle. Même méthode avec le Fils: le taux d’endettement est de 80% du PIB fin 2016, 81% fin 2017(FMI). Une minorité s’accapare les richesses du pays. La plupart des ressources propres serviront à payer les dettes. Les ressources liées aux subventions et à l’investissement difficiles à trouver. Le pays est à terre économiquement.
Les pratiques du Père reviennent. « Sa prophétie doit s’accomplir ». Le pays doit reculer de 100 ans. Il n’évolue pas. Il marche à reculons plutôt. Le Régime n’a pas changé. Mêmes méthodes, mêmes pratiques.

Système évasif

20ème siècle. Méthode du Père Eyadéma : Animation. Marche de soutien. Le père distribue beaucoup d’argent après des marches de soutien. Une méthode pour détourner l’attention du peuple de l’essentiel pour l’empêcher de réfléchir à son avenir.
21ème siècle. Même méthode avec le Fils Faure : L’équivalent. Génération tête baissée. Promotion de chaines de télévisions feuilleton et football. Ceci pour occuper les jeunes filles, les femmes et les jeunes garçons même les plus âgés. Une méthode pour les détourner de l’essentiel et les empêcher de penser à l’avenir du pays et à leur propre avenir. Un peuple qui devient mendiant. Des jeunes, des parents qui sont obligés de passer de porte à porte pour avoir de quoi tromper son quotidien. Une méthode qui les essouffle et qui les empêche de réfléchir, de penser à la politique et à l’avenir de leur pays.
Les pratiques du Père reviennent. « Sa prophétie doit s’accomplir ». Le pays doit reculer de 100 ans. Il n’évolue pas. Il marche à reculons plutôt. Le Régime n’a pas changé. Mêmes méthodes, mêmes pratiques.

Que ceux qui ont les yeux rivés sur le développement du Togo les baissent pour le moment. Il faudrait attendre après 2090. Cette année 2090 sera la fin de l’accomplissement de la légendaire ténébreuse prophétie. « le pays reculé de 100 ans ». « Quoiqu’il m’arrive, vous continuerez la bataille que nous avons engagée ensemble » disait le Père. Le Fils n’a pas oublié. Et il garde fermes ces paroles. Le Père a reculé le pays de 14 ans. Le Fils avait 86 ans devant lui en arrivant au Pouvoir pour accomplir « l’agréable mission, tout faire pour que le pays recule de 100 ans ». On parle de la continuité de l’Etat. Lui et tout son Régime en ont actuellement 74 puisque 12 ans ont déjà été réglés. En 2090, le Togo serait comme au 19ème siècle (1890). Donc ne soyez pas étonnés de voir les anciennes pratiques refaire surface. Torture, barbarie, brutalité, tuerie dessin : la houe pour les Lycéens à l’examen, appauvrissement du pays, dette colossale, pillage, corruption. Encore des années de souffrance pour le Peuple Togolais. Des générations sacrifiées. La prophétie du Général. Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) ne devrait pas la négliger dans ses politiques de prières de Purification.
Le Fils honore juste le Père afin de vivre longtemps sur la terre.
Chapeau Cher Fils !

LAISSER UN COMMENTAIRE