Attentat de Cabinda : Un chef des rebelles condamné à payer 450 000 euros à Kodjovi Obilale

Attentat de Cabinda : Un chef des rebelles condamné à payer 450 000 euros à Kodjovi Obilale
Kodjovi Obilale

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
450 000 euros, c’est le montant qu’un chef des rebelles qui ont attaqué les bus des éperviers à Cabinda, reconnu coupable par le Tribunal de grande instance de Paris est condamné à payer à Kodjovi Obilale, un rescapé de l’attentat.

En effet, la délégation togolaise a été attaquée par des rebelles cabindais alors qu’elle se rendait en Angola où elle devait prendre part à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2010). Le bilan de la fusillade faisait état de deux décès et de plusieurs blessés graves dont le jeune gardien togolais, Kodjovi Obilalé.

Selon la chaine française France 24, un chef des rebelles, de nationalité française, vient d’être condamné à cinq ans d’emprisonnement en plus d’une amende de 450 000 euros à payer à Kodjovi Obilale. Ce jeune rescapé de 32 ans devenu handicapé à la suite de cet attentat s’est vu sa carrière de football brisée.

Mais ce dernier, s’est habitué à sa nouvelle vie, sauf qu’il y a des jours où les douleurs reviennent dans son corps.

LAISSER UN COMMENTAIRE