Groupe Fenêtre Sur l’Afrique dénonce la bavure policière qui a conduit à la mort du jeune Alabi Nadjinoudjine le 28 févreir à Lomé

Groupe Fenêtre Sur l'Afrique dénonce la bavure policière qui a conduit à la mort du jeune Alabi Nadjinoudjine le 28 févreir à Lomé

COMMUNIQUE RELATIF A LA REPRESSION BARBARE DES MANIFESTATIONS PACIFIQUES DES POPULATIONS TOGOLAISES CONTRE L’AUGMENTATION DES PRIX A LA POMPE DES PRODUITS PETROLIERS

Le Mouvement de la diaspora Togolaise « Groupe Fenêtre sur l’Afrique » (GFSA) tient à dénoncer l’usage de la force pour réprimer les manifestations spontanées et pacifiques des consommateurs, le mardi 28 février dernier, sur toute l’étendue du territoire nationale, pour dénoncer et exprimer le ras-le-bol face à l’augmentation unilatérale et arbitraire des prix à la pompe des produits pétroliers par le gouvernement.

Mobilisés comme un seul homme, sans distinction aucune ni d’ethnie ni d’appartenance politique, les togolais se sont mobilisés pour manifester leur mécontentement face à cette augmentation des prix qui ne respectent en rien le décret portant mise en place du Mécanisme d’Ajustement Automatisme des Prix des Produits Pétroliers à la Pompe (M2A4P), adopté par le gouvernement le 26 novembre 2010.

Leur exaspération a été témoignée à travers les barricades installées, non pas pour nuire à qui que ce soit, mais juste pour amener le gouvernement à reconsidérer sa position face à cette situation perçue comme l’enfoncement des clous dans la plaie béante d’extrême pauvreté des togolais, du moins la majorité, la minorité s’accaparant sans vergogne les ressources du pays.

Contrairement à la bonne logique qui voudrait que le gouvernant écoute son peuple, le RPT/UNIR s’est illustré une fois encore négativement en faisant usage de la force.

En dehors des gendarmes et policiers formés pour assurer ce genre de travail, le gouvernement a jugé utile de déverser dans les manifestants, des militaires qui ont comme à leur habitude, marché dans le sang innocent du jeune conducteur de véhicules gros remorque, ALABI Nadjinoudjine, qui a succombé à ses blessures par balles, quelques minutes seulement après son admission au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio. On déplore également plusieurs blessés par balles et d’importants dégâts matériels.

Face à cet insoutenable film tel que décrit, GFSA affiche son dédain, son indignation, son mécontentement et condamne vertement cette attitude du système RPT/UNIR qui continue de martyriser le peuple togolais.

Un sang innocent de plus vient de s’ajouter à celui de Douti Sinanlengue, Anselme Sinandare et tous les martyrs dont le sang a servi de boulevard en 2005 à Faure Gnassingbé pour atteindre le fauteuil présidentiel qu’il considère comme son héritage.

Nous interpellons la justice à surprendre les togolais en ouvrant une enquête indépendante pour élucider les conditions dans lesquelles ALABI Nadjinoudjine a été fauché, situer les responsabilités dans cette répression sans nom et punir, conformément à la loi, les auteurs, co-auteurs, commanditaires et complices de cet homicide.

La diaspora togolaise appelle la Communauté Internationale à s’intéresser de façon particulière à cette triste situation que vit le peuple togolais depuis plus de 50 ans.

Chers compatriotes de la diaspora, il n’est plus que temps pour une véritable synergie d’action en direction de la terre de nos aïeux. La disparité, la multitude d’actions esseulées, la dispersion des énergies ne font que donner du grain à moudre à l’oppresseur. A l’instar de la mobilisation incolore des population ces derniers jours, la diaspora doit, dans son ensemble, converger vers une riposte commune car il s’agit, en l’occurrence de l’atteinte aux droits basiques primaires, fondamentaux du peuple. L’atteinte à ces droits ne peut que nous mettre toutes et tous d’accord pour dire STOP ! Alors démontrons-le.

Au peuple togolais, à travers GFSA, la diaspora exprime son encouragement et réitère tout son soutien en vue de l’aboutissement heureux de cette lutte démocratique qui perdure.

Peuple Togolais, par ta foi et ton courage, la nation togolaise doit renaitre.
Fait en Suisse, le 02 Mars 2017
La Coordination de GFSA

LAISSER UN COMMENTAIRE