CHRONIQUE HUMOUR DE ANANI FIFA – DJIMON ORÉ ET SON PARTI FPD, NOYÉS DANS LE FLEUVE MONO

CHRONIQUE HUMOUR DE ANANI FIFA - DJIMON ORÉ ET SON PARTI FPD, NOYÉS DANS LE FLEUVE MONO

Par Reminho Naza, togo-online.co.uk

Ne demandez jamais à djimon oré comment a t-il célébrer la nouvelle année 2018! Il sera incapable de vous le dire. Je parie faure actuellement qu’il conjuguerait le verbe regretter à la forme triste de l’indicatif. Et pour cause l’ancien répétiteur au fils d’un journaliste a réussi à faire naufrage en novembre dernier avec son bateau griffé FPD. Cet accident qui n’est pas une surprise pour la plus part des journalistes a vu le jour dans le fleuve bas-mono.

Tous les membres de l’équipage se sont accrochés au bateau PNP. Le seul capitaine abord qui n’est autre que l’ancien ministre de la communication s’est proprement noyé. Il a payé le prix de son entêtement. C’est vrai qu’on dit généralement qu’il n’y a jamais deux capitaines dans un bateau mais ce n’est pas pour une raison de ne pas avertir au capitaine de la présence de l’iceberg dans le fleuve mono. Djimon ore, a dirigé tout droit son bateau vers l’iceberg et aujourd’hui il paye de lourdes conséquences. Le bateau est noyé. Les autres membres d’équipage ayant à leur tête TSIMESSE Gbéya ont dirigé les passagers du bateau FPD vers le bateau PNP. C’est un coup dure au député singleton.

À LIRE AUSSI : Radio Avulété : La Voix du Peuple du 11 janvier 2018

Timothée gboya est devenu un représentant du bateau PNP chargé de ne rien regretter. Reçu hier par la station du contrôle nautique (radio avulete), ce bras droit du capitaine ore était revenu sur les raisons qui l’ont emmené à devenir bras gauche du député nautique.

A entendre hier ce dernier, le capitaine délaissé n’écoute jamais personne dans le bateau. Toutes les tentatives pour lui faire comprendre que ce bateau nouvellement créé doit suivre le même itinéraire que le bateau de contestation populaire sont vaines. Le capitaine se promene seul et parle au nom du bateau. Il vient sur les antennes et accuse tous les leaders politiques pardon ! Il accuse les autres capitaines y compris jesus. Le capitaine djimon ore se croyait plus intelligent et va à l’encontre de la volonté populaire.

Un passager m’explique en français facile : quand des capitaines réunis dans une coalition réclament le retour du bateau de 1992 lui il abuse de la liberté d’expression pour proposer un machin appelé constituante.

Dans son discours sur le fleuve mono il ne parle que de la transition ou constituante. Il s’en tient à cela au point que les passagers de tous les bateaux de l’alternance le traitent de traite.

Aujourd’hui le naufrage de FPD est une réalité. Le bateau est inondé dans ce fleuve mono et est visité par les petits poissons.

Je rappelle que le bateau FPD qui coule aujourd’hui ne fait que emboîter le pas à un autre bateau griffé UFC dont le capitaine djimon faisait parti des membres d’équipage. Il accusait le capitaine d’alors monsieur jules cris de haute trahison et avait quitté ce bateau en plein naufrage politique pour créer FPD entendez par là Faure Part Directement ! Ils étaient nombreux à conjuguer le verbe démissionner en colère.

Coucou special à apevon au passage! D’aucuns ont parlé de trahison. Aujourd’hui c’est le capitaine oré, le plus intelligent des opposants qui subit le même sort. Le bureau a démissionné pour lui souhaiter les meilleurs voeux. Du vice président au secrétaire, même celui qui nettoie les toilettes du parti, tous ont quitté le parti pour le PNP.

Au 20 em siècle, un adage vietnamien dit “qui tue par épée meure par épée, mais aujourd’hui au 21em siècle les choses ont véritablement changé. Ce n’est plus qui tue par épée meure par épée mais plutôt qui tue par épée meure par machette.

Mes condoléances au député radical. Les déclarations de son bras droit d’hier hier sur radio avulete a attristé certains curieux qui concluent que djimon oré n’a pas une vision pour son parti mais plutôt une télévision.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE